Quelles aides financières connaître pour isoler son plancher bas ?


Il existe de nombreuses façons d’économiser de l’argent par le biais des réductions énergétiques de votre logement. Grâce à l’opération MesAmpoulesGratuites.com, vous avez pu remplacer vos vieilles ampoules par des LEDS permettant une économie de 100 € sur votre facture d’éclairage annuel. Les éco initiatives passent aussi par la rénovation de votre habitat en priorisant l’isolation : combles, tuyauteries, parois, planchers bas… Ces travaux entrepris sont de véritables actions en faveur de l’environnement mais aussi pour votre porte-monnaie. Quel est le prix à payer pour consommer moins et donc payer moins ? Focus sur le coût de l’isolation des planchers bas (les plafonds des sous-sols non chauffés et des vides sanitaires accessibles).

L’isolation thermique des sous-sols est-elle rentable ?

Prix de l’isolation des sols

Lorsque l’on décide de faire des travaux d’économies d’énergie se pose la question du prix des travaux, mais également de la rentabilité de l’investissement. Concrètement, l’investissement est-il utile à long terme pour alléger la facture d’énergie ?


Selon l’Ademe, 7 à 10% de la chaleur s’échappe par le sol. Vous réduisez ainsi naturellement votre facture de chauffage en isolant cette partie de votre maison.


Au-delà de la valorisation de votre bien et l’amélioration du confort de votre intérieur, les bénéfices financiers sont évidents. Pour preuve : 10% de chaleur gagnée correspondent à 10% sur votre facture qui ne seront plus gaspillés.

Profitez des aides financières pour une rentabilité immédiate

Grâce à Isoler Mon Plancher, vous pouvez prétendre, selon votre situation, au financement de vos travaux d’isolation dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). L’investissement étant moindre (jusqu’à 50% pris en charge), les bénéfices sont rapides.


Le grand public connait peu ou pas les offres mises à leur disposition pour rénover leurs habitations. Selon une étude menée par l’Ademe en 2015, seuls 44% des ménages profitent de la TVA à 5,5%, 28% d’un Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE) et 7% des Certificats d’Économies d’Énergie.


Quelles sont les aides qui allègent l’investissement ?


  • Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) : dans le cadre de la loi pour la Transition Énergétique et la Croissance Verte et la lutte contre la précarité énergétique, le montant des subventions accordées aux travaux de rénovation énergétique peut couvrir la moitié des travaux d’isolation des sous sols de votre maison selon vos revenus. Le chantier doit être réalisé par des artisans RGE et doit comprendre l’utilisation de matériaux isolants aux normes.
  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) : il s’agit d’un taux d’exonération unique de 30% sur le montant TTC des équipements ainsi que leur pose par des professionnels RGE. Le plafond d’imposition à ne pas dépasser pour en bénéficier est de 8 000 euros pour une personne seule, 16 000 euros pour un couple soumis à une imposition commune.
  • La TVA à taux réduit : l’État permet une réduction de la TVA à 5,5% dans le cadre d’une rénovation énergétique dont l’isolation thermique du sol fait partie, pour les habitations de plus de deux ans. A savoir que les travaux éligibles au CITE sont intégrés à cette TVA.
  • L’aide de l'ANAH : l’Agence Nationale de l’Habitat accorde des aides financières aux propriétaires occupants pour l’isolation du sol. Conditions : réservée aux logements de plus de 15 ans, la performance énergétique du programme également appelé « Habiter mieux », doit être d’au moins 25%.
    Attention ! les aides de l’ANAH ne sont pas cumulables avec les primes liées aux CEE. Si vous faites confiance à Isoler Mon Plancher pour vos travaux d’isolation du sol, vous ne pourrez prétendre, en plus, aux aides du programme Habiter Mieux.
  • L’Eco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : vous pouvez contracter un prêt à taux zéro auprès de certaines banques si vous améliorez la performance énergétique de votre logement. Il se base sur la prise en charge de l’État des intérêts.

Isoler Mon Plancher et ses artisans partenaires RGE vous accompagnent dans votre choix d’isolation de qualité couplé à des coûts de travaux les moins chers. Suivant vos ressources, le financement pour votre projet peut être pris en charge à 50% par les CEE.

IsolerMonPlancher.fr vous accompagne dans le financement des travaux d’isolation des sols.

Je fais le test

Les prix pratiqués par les artisans sur le marché de l’isolation des planchers bas

Il est important de prendre en compte certains facteurs pour évaluer le coût des travaux d’isolation des planchers bas :


  • Les espaces dans lesquels sont entrepris les travaux : dans un vide sanitaire accessible ou dans un sous-sol non chauffé comme un garage ou une cave,
  • La surface totale du sol,
  • Le type d’isolant : son prix dépend de l’épaisseur posée et des performances isolantes,
  • Les exigences possibles des travaux : par exemple s’il est nécessaire d’enlever le revêtement et de le remettre, …

Les prix pratiqués sur le marché varient dans une fourchette très large : entre 14,11€ le m2 et 110€ le m2. Le prix moyen de l’isolation des planchers bas se situe à environ 42 € le m2, mais tout dépend de l’isolant choisi et des travaux entrepris. A titre d’exemple : la pose de laine de verre est pratiquée aux alentours de 27€ le m2 et la pose de panneaux de polystyrène tourne autour des 28 € le m2.

Ces prix ont été obtenus grâce à l’étude des factures de travaux de tous les dossiers de demande de CEE pour la fiche d’opération BAR-EN-103 – Isolation d’un plancher déposés auprès de GEO FRANCE FINANCE et PARTAGER LA CROISSANCE depuis 2016.

Les tarifs pratiqués par les artisans partenaires d’Isoler Mon Plancher

Nombre de personnes
composant le ménage
Île de France Autres Régions
1 19 875 € 14 360 €
2 29 171 € 21 001 €
3 35 032 € 25 257 €
4 40 905 € 29 506 €
5 46 798 € 33 774 €

Les tarifs pratiqués par les artisans partenaires d’Isoler Mon Plancher sont plus bas que ceux du marché. L’offre a en effet pour objectif de permettre au plus grand nombre d’accéder à ce type de travaux. Pour les ménages les plus modestes, 50% du montant du prix du chantier est pris en charge financièrement. Pour les autres, un reste à charge est à considérer une fois la prime CEE et le Crédit d’Impôt Transition Énergétique déduits – ce montant reste toutefois bien inférieur aux prix pratiqués sur le marché de l’isolation des planchers. Ainsi, suivant la zone géographique, l’énergie de chauffage et la situation de ressources du particulier, le montant de l’isolation au mètre carré pourra varier entre 15€ et 25€ du mètre carré.


Les seuils de revenus permettant de bénéficier de l’isolation des planchers à moitié prix* varient en fonction de la situation géographique et du nombre de personnes dans le foyer :